A. M. Doë de Maindreville - Marcher, méditer

Publié le par DC

MG 4750bis MG 4746 MG 4750bis MG 4746 MG 4750bis MG 4746 MG 4750bis


L’acte de marcher est une recherche constante d’équilibre dans le corps. Nous l’oublions dans l’automatisme de notre façon habituelle de marcher.Pris dans la vitesse de notre mouvement, nous n’avons plus conscience du constant réajustement qu’opèrent notre cerveau et notre corps.Nous sommes emportés par une force qui fait que souvent nous marchons « devant nos chaussures » tirées en avant par notre tronc.
Dans l’enseignement de K. Graf Dürckheim, l’importance est placée sur le quotidien comme exercice et l’exercice au quotidien. Toute pratique doit être, pour prendre sens, régulière et selon les exercices, progressive.
Ainsi en est-il dans la pratique du yoga de l’approche de certaines postures. Permettre au corps de se laisser apprivoiser, pour acquérir la souplesse et la fermeté nécessaires à l’esprit de la posture – sthira sukhá, comme disent les Yoga Sûtra.
Vivre la marche comme un exercice, une posture, demande que l’on sorte de l’automatisme pour se rendre présent à chaque pas.
La marche devient alors l’exercice de contact avec le monde extérieur, la marche devient alors l’exercice de retour dans notre centre, la marche devient alors … méditation.
Tout voyage commence avec un premier pas, y compris ce voyage de retour dans notre centre, notre demeure intérieure.
Marcher, c’est avancer dans le monde, c’est avancer au milieu des autres, avec les autres. Méditer en marchant n’est pas un acte de repli sur soi… Le regard reste paisible pendant la marche : ne rien chercher, laisser venir, ne pas se laisser tirer hors de soi par les images que capte notre regard, mais sentir les globes oculaires paisibles dans les orbites.
Le pied est l’organe de contact avec le sol ; il est très adaptatif grâce à ses grandes capacités de déformation. Eveiller de la sensation tactile sous les pieds, regarder avec les pieds, apprendre à sentir le déroulé du pied sur une surface plane puis irrégulière, épouser le sol (« Marchez comme si vous embrassiez la terre de vos pieds » dit Thich Nhat Hanh, moine zen vietnamien) et toujours … se confier.
Si on habite les gestes de la marche, on pratique un exercice précieux.
Thich Nhat Hanh dit encore : « La terre est marquée de notre anxiété et de notre douleur. Il nous faut marcher de façon à seulement la marquer de paix et de sérénité. Nous en sommes tous capables, il suffit de le souhaiter ardemment. »
Dans la pratique du geste méditatif, tout commence par un expire – lâcher prise – par rapport à tout ce qui nous retient d’être.

C’est un don.
« Je donne, je me donne, je m’abandonne, pour me recevoir » enseignait K. G. Dürckheim.
Quand l’exercice du pas de paix est bien intégré, il peut être vécu dans une marche « normale » avec la même intensité, car souvenons-nous que tout est affaire de présence

Anne-Marie Doë de Maindreville
Revue Française de Yoga – Juillet 2005

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sofia 16/12/2020 17:51

I really like your beautiful blog. See you soon.

said 25/04/2020 19:30

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82